OpenData

Depuis 2010, Rennes Métropole et Keolis sont les figures de proue de l’Open Data (OD) en France et en particulier dans la mobilité. Fort de cette expérience, Keolis est convaincu qu’il est nécessaire aujourd’hui de poursuivre cette démarche, en élargissant le champ de l’Open Data à toutes les activités du territoire : transport, énergie, environnement, culture etc.  

Keolis ambitionne aujourd’hui de dépasser son statut de producteur et de diffuseur de données transport pour construire avec Rennes Métropole la ville intelligente de demain

Ensemble, explorons ce bien commun

Rennes Métropole et Keolis Rennes, acteurs majeurs et historiques de l'Open Data en France poursuivent leurs actions concrètes en faveur d'un service public de la donnée numérique ouverte, en faveur d'une mobilité territoriale toujours plus efficiente, toujours plus proche des citoyens. 

https://data.explore.star.fr, plateforme de mise à disposition intelligente des données du réseau STAR a pour objet de mettre en oeuvre la co-construction des futurs services d'informations digitalisés du STAR grâce à la participation de tous. 

C'est aussi un espace ouvert permettant à chacun d'analyser et de mieux comprendre le fonctionnement du réseau, de faire des propositions... 

Les nombreux modules présents sur cette plateforme permettent de rechercher simplement et rapidement la donnée utile, et de l'exporter au format souhaité. 

Open Data rennais : quelles stratégie pour 2020?

La réflexion en cours sur « l’Open Data rennais, quelle stratégie pour 2020 ? » et par voie de conséquence la smart city rennaise a confirmé la nécessité de clarifier la posture de la collectivité par rapport aux données qu’elle produit, celles qu’elle utilise et valorise, et celles qui ont une forte valeur d’usage mais auxquelles elle n’a pas forcément accès.  
Au niveau national, la loi dite « Macron" (Pour une République numérique) insiste sur la notion de données d’intérêt général et innove en créant un service public de la donnée dont la mission est « d’assurer la mise à disposition et la publication des données de référence afin d’en faciliter la réutilisation ».

Mais ce nouveau service public ne peut être pensé seulement à l’échelle de l’État : la smart city rennaise réunit les conditions nécessaires à la création d’un service public métropolitain de la donnée, dont le programme Open Data est un élément constitutif et fondateur et qui a pour mission de s’assurer de la qualité, de la diffusion et de la réutilisation des données essentielles à la gestion et au développement du territoire. Ce service public métropolitain nécessite : 

une infrastructure de collecte, de stockage et de diffusion des données qui garantisse la souveraineté de la collectivité sur les données d’intérêt général, produites par elle-même ou par des tiers
une gouvernance ouverte qui associe entreprises privées, agents publics et citoyens à la gestion et l’utilisation de l’ensemble des données du territoire
un plan d’action pluriannuel de soutien aux projets liés au partage de la culture de la donnée et la coproduction de services publics efficients et inclusifs»

La ville de Rennes va recevoir près de 4 millions d'euros pour un projet nommé RUDI, Rennes urban data interface. Un projet porté par le Service public métropolitain de la donnée de Rennes Métropole et ses partenaires dont Keolis Rennes.

Précédent