Interview de star

Sharon Boukongou nous parle de son expérience en tant qu'assistante méthodes matériel roulant métro en alternance.

Quel est son parcours ? En quoi consiste sa mission ? Quel est son quotidien au service maintenance métro chez Keolis Rennes ?

Découvrez son interview ici !

Bonjour Sharon, est-ce que tu peux te présenter ?

Je m’appelle Sharon Perside BOUKONGOU, J'ai 22 ans, j'habite à Rennes, je suis  assistante méthodes maintenance Matériel Roulant en alternance chez  Kéolis Rennes depuis le 26 octobre 2020.

Quel est ton parcours ?

Je suis titulaire d’un bac S spécialité SVT obtenu au Congo Brazzaville, d’un DUT Génie Industriel et Maintenance validé à l’IUT du Limousin, sur le site de Tulle. Actuellement je suis étudiante en licence pro maintenance et gestion du risque industriel à IUT de Saint-Malo.

Ici chez Keolis Rennes, je vis ma première expérience professionnelle.

Pourquoi t’es-tu orientée vers la maintenance ?

En terminale j’ai beaucoup apprécié la mécanique et l’électricité. Parmi les formations proposées à la suite de mon bac, il y avait ce DUT Génie Industriel et Maintenance qui est très pluridisciplinaire (il y a de la mécanique, de l’électronique, de la technologie…). Cela m’a beaucoup plu. J’ai choisi de compléter par cette licence pro pour avoir la dimension sécuritaire. La maintenance nécessite d’avoir des connaissances en sécurité.

Quelle est ta mission chez Keolis Rennes ?

Je travaille au sein du service maintenance du matériel roulant métro. Ce service a pour mission la maintenance des rames du métro ainsi que des équipements des ateliers de maintenance. En tant qu’assistante méthodes maintenance, j’ai rédigé une procédure de maintenance préventive sur les colonnes de levage des rames, à destination des techniciens de maintenance. Ce sont des équipements qui permettent de soulever les rames de métro afin que les équipes puissent réaliser les opérations de maintenance.  J’ai aussi créé un document afin de sensibiliser les nouveaux arrivants aux risques professionnels liés au travail dans l’atelier de maintenance. Ce document a servi de support au chef d’atelier lors de sa présentation du service maintenance aux nouveaux opérateurs.

En parallèle, j’apprends à utiliser l’outil de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) et les logiciels spécifiques à la maintenance. La GMAO me permettra de créer des opérations de maintenance et de les planifier.

Qu’est-ce qui te plait dans ce métier ? Et chez Keolis Rennes ?

Dans ce métier, j’aime le fait qu’on soit amené à travailler sur des sujets très variés. Tout dépend de l’organisation de chaque entreprise mais cela peut-être par exemple la rédaction des procédures de maintenance (curatives et préventives), la création des fiches de postes des machines, la participation à une démarche d’amélioration continue, etc.

Le service dans lequel je suis se prépare à l’arrivée de la seconde ligne de métro, la ligne b. Les rames seront différentes de celles de la première ligne de métro, donc il y a un grand travail préparatoire. Pouvoir participer à un projet de cette envergure est très intéressant et c’est même un privilège pour moi.

Tu exerces un métier dans lequel on retrouve encore trop peu de femmes, comment le vis tu? 

Je viens d’une famille dans laquelle il y a beaucoup d’hommes, je suis habituée à évoluer dans des milieux masculins et cela se passe très bien. Je m’adapte facilement et ici les personnes sont très accueillantes.

A la base c’est une filière de formation dans laquelle il n’y a pas beaucoup de filles, dans ma licence pro, nous ne sommes que 3 !

Mais l’important c'est d’aller vers ce qui nous plait, d’essayer et ne pas hésiter à se lancer !

Quel est ton projet après ton alternance ?

Je veux entrer dans la vie professionnelle et devenir technicienne méthodes maintenance industrielle. C’est un métier qui me plait et qui permet d’aller vers plusieurs secteurs d’activités différents, les opportunités sont nombreuses.